Violon

 

Les makamat (gammes orientales et arabes ) sont des compositions naturelles . Elles sortent du fond de l'âme et du coeur de l'homme oriental , comme l'eau qui surgit des profondeurs de la terre, claire et pure .  C'est une voix qui représente les sensations quelqu'elles soient naturellement . On trouve ces gammes plus proches de la nature humaine ,  proches de l'oreille et du coeur .

 L'homme oriental est un être simple et naturel , comme sa nature de bédouin . Proche de la terre, même dans son langage . C'est pour ça qu' il évite d'être artificiel . La nature fait la vie de l'homme de l'orient  . Le rythme de travail et les gestes du bédouin construisent les cadences et les mouvements de sa musique . Aussi ses paroles sont un source du son et des gammes .

  La voix, chez le bédouin est une compagne dans la solitude du désert et  le rythme est un moyen de trouver de la présence sous le soleil brûlant, de parler avec son  cheval ou son chameau .

  Les gammes et les rythmes sont créés sans difficulté, avant d'être bien adaptés pour qu' ils deviennent une science que les hommes peuvent apprendre et appliquer .

  La vie d'un homme du désert était très rude et difficile. La chaleur , le froid , la faim , la peur et  ses animaux féroces ... ont joué un rôle dans les chants , comme dans la poésie . Celle-ci est une pièce théâtrale qui décrit très précisement les composants de la vie d'un  nomade qui partage ses jours entre la peur de la faim et celle de la mort .

   Cette nature, dans les poèmes, existe aussi dans les gammes arabes et orientales . L'existence de quart de ton est le résultat de cette expérience humaine . C'est une note qui créée une faiblesse et une sensation de tristesse qu'on remarque dans toutes les gammes qui sont formées par le quart de ton . Plus que ce que peuvent donner les gammes qui sont formées par des bémols et des dièses .

  Les sources des gammes ( Makamat ) orientales sont formées par le quart de ton . Même les notes principales dans la gamme peut être une note en quart de ton .

   Ce sont des gammes transmises oralement et qui éduquent le goût et de l'oreille orientale . On l'entend dans des chants de la mère comme dans des récits du poème du père . Même dans le souk, les chants sont un moyen de publicité et pour vendre , comme la poésie des temps anciens chez les Arabes .

   Dans les lectures du Saint Coran chez les musulmans , les gammes arabo-orientales embellisent les voix et précisent les sens des paroles de Dieu . Elles ont été autorisées car elles sont proches de la nature,  Alfitra . Le Coran est descendu par ces genres de lecture  .

  Les théologues , comme les artistes et les poètes ont travaillé ces gammes et ont créé avec elles,  un ensemble de chaînes qui se nouent pour permettre au chant de varier ses sonorités  pour qu'ils ne soit pas lourds aux oreilles .

  Chaque temps a un genre de chant et une gamme qui lui convient . Et pour tous les êtres , les hommes comme les Djinns ont des gammes qui correspondent  à leurs qualités et à leurs âmes .

      Les principales gammes arabo-orientales :

         1-  Gamme de " Bayati " :  C'est une gamme qui s'arrête sur la note Ré .  Elle contient  Mi quart de ton , Si Bémol .

          2- Gamme de " Saba " : C'est une gamme qui s'arrête sur la note Ré . Elle contient  Mi quart de ton , Sol Bémol et Si Bémol .

          3- Gamme de " Alhijaz " : C'est une gamme qui s'arrête sur la note Ré, elle aussi . Elle contient  Mi Bémol , Fa Dièse et Si Bémol .

           4- Gamme de " Nahawand " : C'est une gamme qui s'arrête sur la note  Do .Elle contient Mi Bémol , La Bémol et Si Bémol .

            5-Gamme de " Raste " : C'est une gamme qui s'arrête sur la note Do . Elle contient Mi quart de ton et Si quart de ton .

            6- Gamme " Ajam " : C'est une gamme qui s'arrête sur la note Do - [ Do majeur] .

             7 - Gamme de " Sikka " : C'est une gamme qui s'arrête sur la note Si quart de ton . Elle contient Si quard de ton , Mi Bémol , Fa Dièse ) .

    Les musiciens orientaux et les Mounchidines* ont appris ces gammes par coeur et ils  les connaissent à l'aide de la voix , des débuts et des fermetures de chaque gamme , ce qui leur évite de faire des fausses notes, pendant le chant.

*Chanteurs de chants soufis

   Ces gammes-là forment une science des sons et de la musique dans le monde arabe qui a toujours besoin de plus d'études et de recherches pour les transmettre.

   Je vous présente, dans la vidéo suivante, une leçon de l'un des maîtres de la lecture coranique .
Une démonstration des gammes et aussi la façon dont on les ouvre et on les ferme ce dont  les étudiants de la lecture coranique ne peuvent se passer .

  Bonne lecture et bonne découverte .

 

Abdelkarim Belkassem
Rouen, France-Safi, Maroc

Oud