oud_bleu

         On s'intéresse toujours à un instrument de musique et à  sa sonorité  , mais  on pose rarement  de questions sur sa fabrication  .

      Le local d' un luthier  marocain ou arabe est un lieu très simple , comme on voit dans les vidéos.

      Il y a de petits outils de menuisier, très primitifs, mais qui jouent un grand rôle dans la fabrication du son.  Ce son qui donne du bonheur aux  humains et  même aux animaux  et aux végétaux ( on a  découvert  que les fleurs fleurissent vite dans un lieu où il y a de la musique ).

      Il y a des types  de bois qu' on utilise pour fabriquer un luth (loud, oud) . L' oud ,c' est le bois en langue arabe. Ce bois peut être du citronnier comme du noyer , de l'érable et des fruitiers .

       Mais le secret sur le  bois utilisé, comme en témoignent nos anciens professeurs de musique, sont les anciens bois avec quoi on construit les maisons marocaines du passé. Le bois des charpentes  de la maison.

         Les luthiers marocains achètent les bois anciens des toits des maisons de la médina lors de démolitions . Du bois qui a  plus de 100 ans .

      Ce bois a perdu toute son  humidité et il est devenu très léger et poreux . Il  laisse aussi passer le son à travers de minuscules trous invisibles à l'oeil nu . 

      Ce métier là est resté, dans la tradition des luthiers  marocains et arabes comme un secret défense(!) de famille  qui est transmis de père en fils .

       Le luthier marocain travaille dans sa chambre, à la maison ou dans sa boutique, à l'écart,  pour que les autres ne puissent pas connaître ses méthodes et leurs  particularités . Mêmes les clients attendent au dehors  jusqu'à ce que le Malam (luthier) sorte pour leur parler . Il fait même parfois çà   pour sa famille.

       Les luthiers marocains ont  une réputation internationale de fabrication  des instruments surtout celle de l'oud. Ce qui a conduit de célèbres artistes comme le roi de l' oud, Farid Alatrach l' Egyptien à faire fabriquer ses instruments au Maroc , chez les luthiers de Fes.

       Le luthier arabe est  toujours un artiste musicien qui vérifie son instrument avant les autres musiciens. Même avant de le faire tester par celui qui le lui a commandé . Puis le  luthier  soumet, à l'avis d'un artiste , le nouvel instrument . Il saura en réveler les qualités et les défauts . Et en déterminer la valeur .   

             Le génie musical est un caractère exclusif des humains .   C' est du bonheur pour nous et de la chance !

              L' instrument est commencé  par des mesures précises et le collage des morceaux de bois, mais le bon instrument de musique se reconnait après la fabrication  . C' est un don qui  se répète rarement deux fois ,c' est comme la voix du chanteur ,unique . Aucun instrument n'aura le même son qu'un autre .

              Chaque musicien souhaite sa sirène, c' est à dire rencontrer l' instrument de sa vie , car l' oud c' est la moitié du luthiste . Pour avoir une bonne musique, il faut avoir le bon instrument  .

           Après la naissance de l' instrument, la quête du bonheur commence .

            Il y a pas mieux que l'atelier , lieu de naissance de l'instrument .  Les artiste aiment accompagner leurs instruments dès leur conception  .

            Aux yeux de Saïd Chraïbi  et  du Professeur Azzedinne Montassir dans des ateliers de luthiers  se voit le bonheur d' être sur le  lieu des créations !

             Je vous souhaite un bonne écoute des voix de sirènes :

      

Abdelkarim Belkassem

Rouen-France

Safi-Maroc

oud_farid