Aaaa

La musique orientale est la mère des musiques . C' est une composition simple et naturelle . Une musique d'instinct . Il suffit d'élever la voix avec des sons ou des chants pour être dans les gammes.

  La composition des gammes par des notes de quart de ton et  de huitièmes de ton simplifie la tâche et le risque de  faire une fausse note comme c'est le cas dans la musique occidentale .

   C'est une musique qui donne une grande place à l'improvisation  et laisse aux artistes la libre création de ses sons et de ses gammes.

  Malgré le fait que la musique orientale soit l'une des très ancienne musique du monde , elle est restée apte au développement des sentiments et sensations humains tout au long de son histoire . Elle s'est renouvelée et a gardé sa place et son niveau y compris dans notre musique moderne .

  La musique orientale était jusqu'au dix-huitème siècle une musique classique qui s'attachait au peuple  campagnard dit " Bédouin" .

   A la renaissance, cette musique a trouvé dans le monde arabe une grande amélioration et un immense  développement . Surtout au contact de la musique occidentale qui est, en principe, une musique harmonique .

    A l'aide de l'amélioration des sons et la composition dans des gammes qui n'ont pas de quart de ton , la musique orientale a pu se comparer à la musique occidentale . A ce moment- là, elle a gagné son internationalité .

    Les compositeurs égyptiens comme Mohamed Abdelwahab , Rayad Assanbati , Saïd Makewi , Mohamed Almouji , Baligh Hamdi , Farid Alatrach ... Et des chanteurs telle Om Kelthoum et d'autres dans le monde arabe, ont donné à cette musique orientale l'âme de l'éternité .

    Je vous laisse aujourd'hui avec l' une des chansons de mon enfance . J'ai grandi avec elle, en la chantant . " Mastaniyak " , " Je t'attends " de l'une des stars du monde arabe et de la chanson marocaine moderne  Aziza Jalal  .

   Je la chante accompagné de mon oud.

    Bonne découverte et bon spectacle .

 

Abdelkarim Belkassem
Rouen,France- Safi, Maroc

AAaaa