calligraphie_arabe_amour_Ibn_ARABI

La femme a été, depuis l'ancien temps , la perle de la poésie arabe . Sans femme, il n' y a pas de poète ni de sensation poétique .

Pas un poème qui ne parle pas de ce sujet , comme idée principale ou comme un introduction pour parler d'autres sujets .

  On peut dire que la poésie arabe a était créée pour parler de la femme . La poésie Jahilite arabe , avant la période islamique,  était un grand festival de la beauté de la femme et de ses modes de vie .

   La femme et la nature se confondent et l'air se transforme avec l'odeur de ses parfums . Les gazelles sont des images d'elle . Le poète devient fou à en parler et il voit la beauté de son amoureuse partout .

   Les poètes arabes était fiers de parler de leur folie d'amour de la femme. Ils  la décrivent avec la recherche des traditons et des cultures arabes bédouins .
   Dans la tente ou sur le dos de son chameau, loin des rayons de soleil qui piquent, dans le désert .  Le poéte ( l'homme ) est un esclave à son service, jour et nuit . Comme indiqué dans les  " Mille et une Nuits ".

   La poésie islamique, elle aussi, a  gardé une place pour la femme dans ses lignes . Mais puisqu'il est interdits par la morale de décrire la femme nue tel que dans les  poèmes , les poètes ont confondu  la nature et la femme dans un métaphore où est décrit un arbre fruitier comme une femme sans parler d' elle .

   L' amour pour la femme dans la poésie islamique s'est transformé en un amour du Prophète et de Dieu , ce qui a apparu dans les chants soufis . Si on parle de la femme , il faut en parler correctement comme l' indiquent les principes de la religion, avec respect .

    Le sujet de la femme est  ancien dans  la poésie arabe ou dans le monde . On a beaucoup dit d' elle et de sa beauté et on trouve toujours à en dire, encore de nos jours .

    La poésie arabe a continué cette tradition dans les poèmes littéraires et aussi dialectaux . Comme c'est  le cas dans la poésie Malhoun au Maroc conservée .  De longues poèmes pour décrire la femme et son amour ,  l' histoire des rencontres et des séparations ,  la soufrance des conteurs et leurs joies .

    Le poème Malhoune de Fatma  est l' un des symboles de ce type de chant . Je vous le  présente chanté par l' un des maître de Malhoune, au Maroc,  Saïd Almaftahi .

      Je vous souhaite bonne découverte et bon spectacle .

Abdelkarim Belkassem
Rouen France , Safi Maroc

images